Registre officiel

LA CASTRATION

A l'instar de la stérilisation chez la femelle, l'équivalence masculine est la castration.

Si les raisons qui peuvent nous amener a une telle pratique sont sensiblement les mêmes que pour la stérilisation, nous verrons que pour le coup elles sont beaucoup plus nombreuses que les techniques possibles.

 

Définition

La castration est une technique chirurgicale consistant à l'ablation des organes de reproduction chez le mâle (testicules).

A quel âge ?

Il n'y a pas d'âge spécifique pour faire castrer un chien. En tous cas, il n'y a aucun bénéfice sur la santé à procéder à cette opération, de manière aussi précoce que pour la stérilisation.

Quelques notions d'anatomie

Pour bien comprendre ce qu'est la castration ou l'orchiectomie (orchis- les testicules, -ectomie pour enlever), voici un petit schéma explicatif.

castration

 

1 : pelvis en coupe

2 : vaisseaux du pénis

3 : scrotum

4 : epididyme

5 : testicule

6 : ligature des canaux déférents

7 : suture en avant du scrotum

8 : canal déférent

9 : vessie

10 : artère testiculaire

11 : veine testiculaire

12 : pénis

Les testicules

Siège de la sécrétion des hormones sexuelles et des spermatozoïdes, les testicules qui vont par paires, sont d'abord « Interne » au stade embryonnaire et finissent par migrer pour « descendre » dans une poche : le scrotum.

La testostérone :

C'est la principale hormone sexuelle mâle, secrétée essentiellement par les testicules, elle contribue principalement au développement des attributs sexuels masculins.

Cryptorchide :

Un chien dit cryptorchide (Crypto- caché, -orchistesticule), est un chien chez qui on constate l'absence d'un ou des deux testicules dans le scrotum.

Monorchide :

Un chien dit monorchide (Mono- un seul, -orchis testicule), est un chien chez qui on constate la présence d'un seul testicule.

Un chien monorchide sera donc cryptorchide par définition, alors que l'inverse n'est pas forcement vrai.

Les statistiques montrent que 80% des cas de cryptorchidies sont des monorchidies.

La technique

La question du choix du type d'opération ne se pose pas lorsque l'on veut castrer un chien.

C'est une chirurgie plutôt simple et rapide, peu douloureuse où les complications sont rares et la récupération rapide.

L'orchisectomie :

Le vétérinaire a la possibilité d'inciser directement le scrotum, mais pour des questions de facilité et de sensibilité, il préfère souvent repousser les testicules dans ce qu'on appel la « vaginale », c'est a dire au niveau du fourreau. C'est à cet endroit qu'il effectue alors l'incision. Il ligature alors les canaux déférents et les vaisseaux, coupe et retire les testicules et fini par la suture.

Avantages :

L'hypertrophie bénigne de la prostate :

Cette maladie est due à la libération d'hormones mâles qui provoque une augmentation de la taille de la prostate. Le chien peut alors avoir des difficultés à faire ses besoins et souffrir de constipation. De plus, la prostate, du fait de sa taille plus importante, va constamment appuyer sur l'uretère, ce qui peut provoquer des cystites. Enfin, ce problème peut entraîner des infections de la prostate, sous forme d'abcès.

Les tumeurs testiculaires :

Ces tumeurs restent rares chez les chiens et toucheront principalement les chiens mono- ou cryptorchides. Si c'est le cas de votre chien, n'hésitez pas à le faire opérer dès son plus jeune âge. Cela évitera tout risque de tumeur et il se remettra plus vite de l'opération s'il est jeune.

La transmission des maladies génétiques et des défauts de non conformité :

Afin d'éviter toute transmission à sa descendance, la castration est là encore une question de « geste responsable » de la part de son propriétaire. Pour rester dans le sujet, la cryptorchidie en fait partie, c'est d'ailleurs un défaut rédhibitoire de non confirmation, pour toutes les races de chiens.

Diminution du marquage territorial, des comportements masturbatoires, des vagabondages et des fugues!

Si la diminution de tels comportements est souvent vérifiée sur les sujets castrés précocement. Ce n'est pas toujours le cas sur les sujets castrés tardivement, ou de tels comportements sont déjà bien installés. Il n'est, par exemple, pas rare de voir un mâle castré essayé de saillir une femelle.

Inconvénients :

La reproduction

Cela semble si évident, mais après une telle opération, il est clair que vous n'aurez nul besoin de compter sur le mâle en question dans votre programme de reproduction.

L'obésité

L'ablation des testicules et la modification du système hormonal qui en découle, entraine bien souvent une prise de poids. Comme chez la femelle d'ailleur. Rien de bien grave, reste alors a la charge du maitre d'être attentif et d'adapter l'alimentation de son chien.

Idées reçues

La perte de caractère : Non, un chien castré, pas plus qu'une chienne stérilisée, ne perd son identité, son caractère, son envie de jouer, de chasser les lapins ou de rassembler les moutons.

Les testicules, pas plus que les ovaires, ne sont le siège de la personnalité et de l'intelligence.