Registre officiel

Le T.A.N.

Pourquoi ?
Le TAN s'inscrit dans un programme de sélection et permet de valoriser les bonnes facultés mentales de L'American Staffordshire Terrier.
Il est essentiel pour la cotation ou pour l'homologation d'un titre de champion de France.
Le TAN se doit de révéler des dispositions NATURELLES et ne se substitue nullement à une évaluation comportementale ou à une discipline canine sportive quelle qu'elle soit. Il n'est nullement demandé une obéissance rigoureuse ou une mise en place militaire.

Où ?
Le TAN étant géré par le club de race, il est proposé dans les expositions organisées par le FAST, à savoir toutes les Régionales d'Elevage et bien entendu la Nationale d'Elevage (Championnat annuel club). Il a lieu dans les lieux choisis par les organisateurs et toujours en extérieur (notamment en raison de la résonnance des coups de feu tirés lors de l'épreuve 3).

Comment ?
Il suffit de s'inscrire en contactant les organisateurs des régionales d'élevage, à savoir les délégués ou le comité gérant la Nationale. Pour les expositions concernées il est possible de s'engager via le site cedia.fr

L'épreuve
Les candidats se présentent par groupes de 6 couples maîtres/chiens. Dans tous les cas il s'agit d'un nombre pair en vue de l'organisation des « croisements » des équipes.
Dans l'éventualité ou le nombre serait impair, un « chien en blanc » et son conducteur sont désignés. Il s'agira d'un couple ayant déjà satisfait à l'épreuve.

TAN

L'épreuve se déclinera en 5 tests :
• Test 1 : Socialisation à l'homme (5 points) – EPREUVE ELIMINATOIRE
Le candidat et son chien se présentent face au juge. Ce dernier adopte une attitude naturelle et amicale (attention d'éviter tout artifice à la main qui pourrait fausser l'impartialité du test). Le juge commence par discuter avec le maître, en ayant pris soin de lui serrer la main, avant de s'abaisser et de caresser le chien.

Un chien trop exubérant ne sera pas pénalisé.
A la différence, un sujet agressif ou exagérément craintif à l'égard du juge sera disqualifié.
Cette élimination sera sans appel et il sera impossible au candidat de se présenter à nouveau. La sanction visera à évincer des cotations, des animaux au comportement excessivement sensible.
L'American Staffordshire Terrier se doit de rester un chien stable et franc.

TAN1

• Test 2 : Socialisation aux autres congénères (5 points) – EPREUVE ELIMINATOIRE
Le candidat et son chien se présentent face à un autre binôme. Les chiens doivent adopter une attitude neutre, amicale, dominante ou soumise.
Un chien belliqueux vis-à-vis de son congénère ne sera pas éliminé si son maître parvient à gérer la situation : un chien sous contrôle qui se soumettra à l'autorité de son maître ne sera pas éliminé.

Il est donc tenu compte d'un éventuel atavisme de L'American Staffordshire Terrier mais encore une fois la socialisation à l'humain, et en particulier au maître, reste impérative.
Un chien qui ne fera que répondre à l'agression de son congénère ne sera pas pénalisé mais il sera réévalué face à un autre couple maître/chien.
Un chien agressif et hors de contrôle, impossible à canaliser, sera éliminé.
Un chien agressif et convenablement géré par un maître responsable sera pénalisé et n'obtiendra donc que la moitié des points relatifs à l'exercice.
Un sujet amical, indifférent ou totalement à l'écoute de son conducteur réussira l'exercice avec le maximum des points.

TAN2

• Test 3 : Indifférence aux coups de feu (5 points)
Le coup de feu est par définition un bruit soudain, bruyant et sec. Pour la réalisation de l'exercice les candidats se mettent en ligne.
Les chiens sont maintenus avec des laisses longues. Autrement dit il ne faut pas « coincer » son animal entre ses jambes ou le limiter dans ses mouvements en tirant sur sa laisse.

Un premier coup de feu est tiré. Il ne sera pas valide. Un second coup de feu est tiré et le juge analyse l'attitude des chiens.
L'American Staffordshire Terrier n'étant pas une race dite soumise au travail une hyper sensibilité ne sera pas éliminatoire. Par contre elle sera pénalisée.
Ainsi un sujet totalement hermétique au coup de feu obtiendra la totalité des points. Un chien sensible se verra pénalisé en fonction de la gravité de sa réaction selon l'analyse du juge (-1 ; -2 ; -3 ; -4 ou -5 points suivant le comportement de l'animal et son degré de stress).

TAN3

• Test 4 : Indifférence au stress (5 points)
La réaction du chien est évaluée face à une situation « stressante », L'American Staffordshire Terrier se devant de rester impassible et surtout amical même lorsque ses nerfs sont mis à rude épreuve.

Un adjoint du juge se positionne face au couple maître/chien et a un mouvement brusque à l'égard du chien. Il s'aide d'un parapluie qu'il ouvre sous le nez du chien ou d'une boîte de conserve remplie de cailloux ou de ferraille qu'il agite, là encore, sous le nez du chien. Chaque juge pourra opter pour une variante de son choix visant à tester l'animal dans les mêmes conditions.
Un animal qui restera indifférent obtient l'ensemble des points. Un autre qui se cache derrière son maître ou se soumet exagérément totalisera la moitié, tandis qu'un sujet agressif fera aucun point sur cet exercice. Il ne sera néanmoins pas disqualifié à la suite de ce test car on tiendra compte du fait qu'il ait pu vouloir protéger son maître en ayant perçu ce test comme une agression.
Par ailleurs un sujet n'ayant pas satisfait au test 1 ou 2 aura déjà été éliminé...

TAN4

• Test 5 : Simulation concrète (5 points)
Le maître et son chien exécutent un parcours de slalom mis en place par le juge. Au cours de cette « promenade » ils croiseront d'autres personnes, avec ou sans chiens. Ils seront alors confrontés à la simulation concrète d'une évolution dans la foule. Le maître devra se faire comprendre de son chien et le juge évaluera la bonne communication entre les deux protagonistes.
Il ne s'agira pas de reproduire une « marche au pied » rigide, mais bien de cerner l'aisance du couple maître/chien dans un cadre à vocation citadine, L'American Staffordshire Terrier se devant d'être un chien capable de s'adapter à toute situation et à tout environnement.

Un binôme marchant avec une même énergie dans une communion évidente obtiendra la totalité des points. Le juge pénalisera toute faille qu'il décèlera au sein de l'équipe. Ce dernier test permettra aussi au juge de mettre l'accent sur d'éventuels soucis qui pourront être corrigés avec une éducation adéquate. Le juge aura alors un rôle de conseiller averti dans l'intérêt d'une vie en harmonie avec la société et non en marge de celle-ci.

L'obtention du TAN sera validée si le couple maître/chien obtient au moins plus de la moitié des points soit un minimum de 13 points. Un couple ayant échoué au TEST 1 ou 2 dans les conditions précisées dans le règlement ne pourra satisfaire au TAN et ne pourra se représenter. A la différence un couple qui n'obtiendrait pas la majorité des points nécessaire sans avoir été disqualifié sera simplement ajourné et pourra se représenter lors d'une autre épreuve.

TAN5